Pop
NOVEMBER ULTRA + XAMELEON
05.05.2023 - 20H30 - GRANDE SALLE
EVENT FACEBOOK

ABONNÉ ASTRO : 17€ / PRÉVENTE : 22€ / SUR PLACE : 25€

 

Profitez de votre cagnotte YEP’S sur cet événement !

Pour cela, contactez-nous par mail à billetterie@lastrolabe.org ou rendez-vous à L’Astrolabe tous les mercredis de 14h à 16h.

NOVEMBER ULTRA


Au travers de sa musique, November Ultra nous invite à nous plonger chaleureusement dans la lecture de son journal intime. Dans un élan qui vient du fond du cœur, elle nous partage autant d’histoires enrichies des multiples facettes de la vie (des plus lumineuses au plus sombres), mises en musique au son d’une pop patinée d’influences R&B, folk et de comédies musicales entre autres.

XAMELEON (INDIE FOLK)


Xameleon naît dans une chambre, sous l’impulsion d’Irving Rhingo, un garçon lunaire porté par les chansons douces que lui chantait sa maman. La maman est bilingue, et le jeune garçon doit l’imiter pour trouver sa place dans la masse sonore de la ville toujours en mouvement.

Dans les rues, la musique bat son plein. Cosmo Pyke & Yellow Days sont en plein essor, les buskers (musicien.nes de rue) chantent à même le goudron, et les seniors, au pub, se disputent sur la dernière défaite du FC.

La maîtrise du ballon n’étant pas au rendez-vous, pour faire succomber les garçons et les filles, ce sera donc la chanson : L’anglais pour se faire comprendre, et le français pour l’exotisme. Et sur les routes, le french lover.

Et puis de se rendre compte que c’est agréable d’écrire des chansons : parler de soi, peindre des tableaux, et cristalliser des instants qui échapperaient peut-être aux processions du temps.

Et surtout cette envie qui grandit dans le jeune reptile à sang chaud : celle de trouver le reste du monde tout en se cherchant soi.

Les années passent, Xameleon quitte l’Angleterre pour la France. Il y rencontre le chanteur Cali au détour d’un tremplin et décide d’enregistrer un EP entre chanson française et pop anglaise, dans lequel il restera de ces années à Liverpool un bruit de fond ambiant et des thématiques très ancrées de Soleil et de Nostalgie.

On commence alors à parler d’Indie Folk : un son nouveau, qui sonne terriblement familier. Et puis de partir seul sur les routes pour y jouer ces morceaux, car la solitude semble propice à la création.

Mais, peu à peu, il faut se rendre à l’évidence : faire de la musique douce dans un monde bruyant est plus difficile que prévu, et pour une telle entreprise, il vaut mieux être plusieurs. Il est temps de changer de couleur.