REPORTÉ
Synthpop
COLLECTION D’ARNELL-ANDREA + LAUDANUM
28.03.2020 - 20H30 - GRANDE SALLE
EVENT FACEBOOK

ABONNÉ ASTRO : 7€ / PRÉVENTE : 12€ / SUR PLACE : 15€

 

C’est avec une grande tristesse et une immense déception que nous sommes contraints de reporter le concert en raison de la propagation du virus Coronavirus COVID-19.

Nous travaillons actuellement à la reprogrammation de cet évènement. Vous serez informé de la date de report pour laquelle les billets déjà achetés resteront valables.

COLLECTION D’ARNELL-ANDREA (ORLEANS / DARK-WAVE)


Collection d’Arnell-Andréa est un groupe français originaire d’Orléans. Véritable référence de la scène « dark-wave », CDAA se crée une identité musicale avec la voix aérienne et profonde de Chloé, des textes proches de la poésie symboliste et empreints de références littéraires et des compositions mettant en avant les instruments à cordes comme le violoncelle, l’alto, le piano et la guitare électrique.


Another Winter, 10ème album studio du groupe, permet au public de découvrir une nouvelle facette du groupe qui réinvente une forme de dark-wave particulièrement mélodique et puissante. Les cordes (violoncelle & alto) symphoniques (The Shade of a Flower) ou convulsives (Pangs of Severance) répondent avec vigueur à la mélancolie tenace d’un piano nostalgique, et se laissent emporter dans la tourmente électro des guitares aériennes ou noisy, des synthés en arpèges et des boucles rythmiques minimalistes, terriblement efficaces.


Les 12 textes évoquent l’universalité du temps qui passe, les chagrins et les deuils, mais la voix de Chloé, magistrale, plus envoûtante et présente que jamais, transforme ces élégies contemporaines en un romantisme tourné vers la lumière. Chacun des morceaux a de toute façon sa poésie particulière, d’autant que l’instrumental n’a jamais été aussi varié et que les paroles n’ont rien perdu de leur force.

LAUDANUM (ORLÉANS / ELECTRO)


On ne compte plus les projets de Matthieu Malon. Il y eut Yøle au début des années 90 à Orléans, puis Joe Shmo, groupe hyperactif qu’il mena avec Lna et qui révéla le songwriter. L’année 2000 signera son entrée sur la scène française sous sa propre bannière : le label parisien Le Village Vert sortira « Froids », son premier album en français. Quatre autres disques suivront entre 2004 et 2019.

 

Mais titillé par le hip hop instrumental et l’électro, Matthieu fera de son autre projet laudanum un territoire livré aux machines et à la danse, toujours teintée d’une certaine mélancolie.

 

Sous ce nom, il produit plusieurs EPs et trois albums (« system:on » en 2002, « your place & time will be mine » en 2006 et « decades » en 2009) sur le label Monopsone, lui donnant ainsi l’occasion d’accueillir des invités comme notamment Aidan Moffat du groupe écossais Arab Strap, Christian Quermalet des Married Monk ou encore Laetitia Shériff. Sur scène, laudanum connut plusieurs configurations au fil des années (en groupe, en solo, en duo) et il partagea notamment la scène avec Sparklehorse, Girls vs Boys, Programme, Console, Fennesz, Nouvelle Vague & Dominique A, jusqu’à l’arrêt du projet en 2010.

 

Depuis 2018, après un hiatus de 8 ans, laudanum renait de ses cendres pour un nouveau set live electro. Seul face à ses machines, Matthieu revisite les trois précédents disques mais aussi de nouveaux morceaux, puisqu’il prépare actuellement un album qui pourrait sortir en 2021.